Photos : Si ça me chante à Madrid - 2010

Dans le cadre du programme européen Léonardo, l'Association Française des Professeurs de Chant a envoyé Virginie enseigner à Madrid. Ne reculant devant aucun danger, notre héroïne est donc parti à l'assaut de la jungle madrilène.... Pour la gloire de la musique, elle n'a pas hésité à :

affronter les éléments déchainés,



et à tailler son chemin à la serpe dans la jungle... de la gare d'Atocha.


Il lui a fallu apprendre très vite à se repérer
parmi les huttes des indigènes,


trouver un point d'eau potable,


et un terrain de chasse susceptible de lui fournir sa pitance.


Une fois protégée par les gri-gri locaux, elle a enfin pu commencer à travailler.


Au programme, un stage d'Interprétation de Chansons à Texte, afin que les stagiaires apprennent à communiquer leurs émotions au public dans toutes les langues, même celles qu'ils ne parlent pas.

Le stage a eu lieu à l'Ecole de Musique de Tres Cantos,
à 30 km de Madrid,


une petite ville, pas riante - riante,
mais à deux pas des stations de ski.


Les chanteurs avaient choisi les chansons françaises qu'ils allaient interpréter parmi une liste mise à leur disposition sur internet deux mois avant le stage.


Bon alors, autant vous le dire tout de suite, les chanteurs espagnols ont e-xa-cte-ment les mêmes problèmes que vous :

« 1-2 ? 1- 2 ? Mais comment il marche, ce micro ?! »


"Mais ar-rê-te de marcher vers le public quand tu chantes ! ...
En plus, c'est dangereux : regarde, y'a un crocodile-mangeur-de-chanteurs par terre !
"


"Comment ça, t'as pas appris ton texte ?"


Et oui !
Une autre prof française avait accepté de relever le défi espagnol :
Anne Constantin, chanteuse lyrique.


Elle a enseigné la mélodie française.


Les chanteurs du stage de "musique légère", comme on dit en espagnol, les voila :

Alfredo GARCíA LAVíN

a chanté

Et maintenant

de Gilbert Bécaud, et

Sous le ciel de Paris

d’Yves Montant.

Astrid JONES NOTOLO

a étudié


Les feuilles mortes

de Prévert et Kosma.

Irene TREMBLAY


a travaillé

Le Mal de Vivre de Barbara.

Laura SÁNCHEZ ARRIBAS

a interprété

Pour que tu

m’aimes encore

de Céline Dion.


Pedro JIMéNEZ

a choisi

Vade retro téléphone

de Bénabar.

Miriam GARCÍA


a travaillé

Vole

de Céline Dion.

Rocío Almudena MEDINA MUŇOZ

a étudié

La vie en rose d’Edith Piaf.

Shehrazade AL-AYOMBI

Auditeur libre, elle a choisi

Au nom de

toutes les frustrées

de Linda Lemay,

que nous avons travaillée

en groupe.

Et voici

les professeurs

espagnols :

Marianne Ax Arija

Professeur de chant

en musiques actuelles

et présidente de l’AEPC,

l’Association Espagnole

des Professeurs de Chant.

Pilar Lirio

Professeur de chant lyrique

et

secrétaire de l’AEPC.

Elena Montaña

Professeur de chant lyrique

et vice-présidente de

l’AEPC, chargée de

l'organisation de nos stages.


Ca continue plus bas !






A la fin de stage, distribution de cadeaux


et de diplômes.



Bien-sur, Si ça me chante décline toute responsabilité
sur l'état du cerveau des chanteurs après ce stage.
(Parce que ça finit par être bizarre, tous ces gens qui rigolent....)